Conseil général du Tarn-et-Garonne Académie de Toulouse
http://www.cg82.fr Académie de Toulouse
Fonds national d'aménagement et de développement du territoire Ce projet a été cofinancé par l'Union européenne. L'Europe s'engage en Midi-Pyrénées avec le Fonds européen de développement régional

Vous êtes ici : Accueil > Vie de l'établissement

Bienvenue au collège Vercingétorix

Ils ont découvert les Justes de Moissac

   Grand moment d'émotion pour les classes de 3e du collège Vercingétorix qui recevaient, ce mercredi, Jean-Claude Simon, enfant d'un couple d'Israélites qui, pendant la guerre, allait sauver quelque 500 enfants juifs des camps nazis. Cette intervention s'inscrit dans le prolongement des cours d'Histoire consacrés à la Deuxième Guerre mondiale et au régime de Vichy dispensés par les professeurs d'Histoire du collège, M. Daziron, Mme Lautrou et Mme Rullière. À l'intérieur de ces cours, ils avaient déjà découvert la Shoah et les différentes formes de persécution dont les Juifs de France et d'Europe ont été victimes. Certaines classes s'étaient rendues au musée de la Résistance et du Combattant à Montauban et deux classes ont étudié le livre de Patrick Modiano "Dora Bruder" à la fois dans leurs cours de français et d'Histoire. Avant la venue de Jean-Claude Simon, les collégiens devaient visionner des extraits du DVD de Nicolas Ribowski : «J'avais oublié la maison des Justes de Moissac» pour mieux visualiser le site de la maison et comprendre le contexte de la fondation de cette maison. Le conférencier a vraiment capté l'attention de tous les élèves qui ont été vivement pris par ses paroles. Il a raconté comment ses parents sont arrivés, en 1939, à Moissac et comment s'y sont pris les Moissagais pour éviter à ces enfants juifs la déportation et la mort. «Fort heureusement, toute la ville de Moissac était avec nous et nous aidait. C'est une maison où on chantait, où on riait, on était heureux. Tous les problèmes étaient supportés par nos parents et l'encadrement de la maison.» Il poursuivait : «Dès 1943, nous avons appris la clandestinité et nous avons été hébergés dans des familles, des convents, etc. Nous devons être fiers de la population moissagaise.»

À la fin de l'intervention, les questions ont été nombreuses, tant sur l'actualité récente (attentats de janvier) que sur la vie dans la maison, sur l'enfant et l'adolescent qu'a été J.-C. Simon ou encore les sentiments qu'il pouvait éprouver à l'égard des nazis ou à l'égard des descendants de ces derniers. M. Simon a cité Elie Wiesel pour leur expliquer que les assassins n'engendrent pas nécessairement des assassins...

Source et photographie: La Dépêche du Midi

 

Visite de Leïla Anis

 Deux classes de troisième ont eu la chance de recevoir la visite de l'auteure et comédienne Leïla Anis le vendredi 27 février avant d'assister à la mise en scène de son œuvre.

Cette rencontre a permis de révéler la véritable nature de son livre, de fait, contrairement à ce que nous supposions il ne s'agit pas d'une autobiographie mais d'une autofiction. « Fille de » réfère à quelques moments de la vie de Leïla Anis, son départ de Djibouti pour la France et est complété  par  différents témoignages. La comédienne a ensuite procédé à la lecture d'extraits. Les élèves n'ont pu que constater la spécificité de la lecture d'un texte théâtral.

Il s'est ensuivi une discussion à propos des différences, de l'exil et des rapports entre hommes et femmes. Ce fut l'occasion pour Mme Boulet-Martins, professeur-documentaliste du collège, d'évoquer l'un des projets mené par l'établissement : Pari Citoyen, et plus particulièrement des actions autour de la journée de la femme mises en place.

La représentation théâtrale a beaucoup plu aux élèves ; la mise en scène soignée offrait des jeux scénographiques visuels et sonores. Les silhouettes des parents de Leïla étaient projetées, la jeune femme incarnait tous les personnages mettant ainsi l'accent sur la solitude de Leïla, le personnage de l'oeuvre, et la problématique de la filiation.

L'espace scénique était double, face aux spectateurs d'une part, et dans une pièce close filmée d'autre part.

Nul doute que cette sortie laissera un agréable souvenir aux élèves et enseignants les accompagnant car, comme le dit Leïla Anis, nous sommes tous en quelque sorte les exilés d'un pays, d'une culture ou d'une région...

Cette sortie fera aussi l'objet d'une fiche Histoire des arts sur laquelle certains élèves passeront l'oral du brevet.

 

Le collège défend le droit des femmes.

 La ville de Montech aura fêté dignement la Journée internationale de la femme. Les élèves de 6e du collège Vercingétorix ont, eux aussi, porté le flambeau et entraîner tous les élèves du collège, le personnel et les enseignants, à se particulariser, lors de cette journée, par un ruban blanc porté au poignet. Cette action a été lancée dans le cadre du projet Pari citoyen destiné à lutter contre toutes les formes de discrimination et à promouvoir les droits de l'enfant.

Ce projet, pour lequel le collège s'est vu attribuer le «label Défenseur des droits», s'inscrit dans le projet d'établissement du collège. Il est porté par cinq adultes, dont Mme Ardiot, conseiller principal d'éducation, initiateur du projet, et Mme Boulet-Martins, professeur documentaliste.

Dans le hall du collège, une exposition devait permettre aux élèves d'avoir une réflexion sur les Droits de la Femme et sur leur condition.

Cette manifestation envers les femmes avait eu, comme moment fort, une séance de théâtre, à l'espace des Augustins, pour voir la pièce «Fille de...», de Leila Anis, comédienne et auteure. Elle a passé son enfance à Djibouti avant de venir vivre en France où elle a appris son métier. Elle raconte ses débuts, la mémoire encore jeune, la voix qui se rode, le métier qui rentre... Elle a écrit «Fille de...», un texte sur son départ de Djibouti qui présente, entre autres, la condition des femmes dans d'autres civilisations. Les élèves de 3e du collège ont pu échanger avec l'auteure un moment vraiment émouvant pour les collégiens.

source et photographie: la dépêche du midi.

 

 

ECLIPSE DE SOLEIL

http://www.senenews.com/wp-content/uploads/2013/09/eclipse.png

Vendredi 20 mars prochain a lieu l’éclipse partielle de soleil. Les élèves auront l’occasion d’observer ce phénomène avec les enseignants et le matériel adapté que nous avons acquis. En effet, il est fortement déconseillé par la communauté scientifique de regarder le soleil sans protection de 9h30 à 11h30. Les lunettes de soleil sont inefficaces et dangereuse à utiliser. Tout matériel non fourni par le collège est à proscrire. Les élèves seront confinés le temps de la récréation du matin en classe.

REUNION PARENTS/PROFESSEURS

 

 Les réunions parents professeurs du second trimestre auront lieu mardi 7 avril pour les niveaux 5ème/3ème et jeudi 9 avril pour les niveaux 6ème/4ème, de 17h15 à 20h00. Chaque élève a reçu le document concernant la prise de rendez-vous avec les professeurs.

 

 

CONSEILS DE CLASSES

Les conseils de classes du 2ème trimestre débuteront le 16 mars prochain et se dérouleront suivant le calendrier ci-contre, en pièce jointe.

 

 

 

FORUM DES FORMATIONS

Le forum des formations à destination des élèves de troisième aura lieu du 3 au 5 mars prochain à la salle des Fêtes du Marché gare de Montauban. Les élèves du collège s'y rendront le 5 mars de 15h00 à 16h30.

Plus de 16 établissements assurant des formations post-3ème et de nombreuses filières professionnelles seront présents. Pour plus d'information, n'hésitez pas à consulter le document ci-contre.
 
 

 

Une fin d'année très culturelle au collège Vercingétorix !

   Mercredi dernier,le Griot et conteur Boubakar Ndiaye de la compagnie Le Puits à parole est venu apporter le Sénégal de son enfance au Collège de Montech. Durant deux heures il a offert aux élèves de sixième les contes africains que lui racontait sa grand-mère griot également. Cette intervention a certes réchauffé l'ambiance du Noël approchant – ou des Saturnales fêtées en ce moment même par les élèves latinistes - mais elle a surtout permis aux élèves de mieux appréhender les textes et les instruments qu'ils avaient étudiés en classe de musique et de français. En effet, cette intervention prend place dans le cadre du  parcours culturel de l'élève au collège qui s'étend de la sixième à la troisième. C'est ainsi que les cinquièmes quant à eux se retrouvent  au cinéma avec leurs professeurs de langue pour s'imprégner de la culture anglaise en allant voir le film Paddington en version originale. C'est donc une fin d'année pleine de richesses artistiques qui  invitent les collégiens à s'ouvrir au monde qui les entoure. Les autres classes de quatrième et de troisième ne seront pas en reste puisqu'ils iront respectivement assister à la représentation d'un concert de Jazz et d'une pièce de théâtre au début de l'année à venir. 2015 s'annonce donc sous d'aussi bons auspices  que 2014 sur le plan de la culture.

 

 

 

"PARI CITOYEN" A l'HONNEUR

Dans le cadre du 25ème anniversaire de la Convention des droits de l'enfant, le projet "Pari Citoyen" du collège Vercingétorix de Montech a été labellisé en octobre 2014 par le Défenseur des droits.

De plus amples précisions sur cette action sont diffusées sur le site de la Direction des Services Départementaux de l'Education Nationale, dont le lien suit:

web.ac-toulouse.fr/web/dsden-tarn-et-garonne/

 

 

 

 


Modifier le commentaire 

le 26 mars 2015


 

 

PROBLEMES ENT

Tous les problèmes concernant l'ENT et/ou le logiciel de notes sont à signaler dans la rubrique"Assistance ENT" ou à l'adresse suivante :
 

Haut de page
ENTmip — Espace numérique de travail en Midi-Pyrénées — ©2012